ParlemEntreprise : rapprochons le monde de l’entreprise, des jeunes et les parlementaires !

L’année dernière, des membres de Caen, Rouen Le Havre et Alençon avaient déjà participé à cette action citoyenne organisée au niveau national par la JCEF et qui propose chaque année depuis 2006 à ses membres d’accueillir leurs députés locaux au sein d’entreprises locales et de partager une journée à l’Assemblée Nationale avec ces parlementaires autour d’un thème fort.  Les jaycees d’Alençon ont renouvelé l’action cette année : après avoir associé Joaquim PUEYO (député 1ère circonscription) en 2016, ils ont convié cette fois Véronique LOUWAGIE (députée de la 2ème circonscription) et Jérôme NURY (député de la 3ème circonscription).

La Journée à l’Assemblée Nationale

 

Mercredi 18 octobre 2017, des membres de la JCE ont ainsi passé une journée à l’Assemblée Nationale. Au programme : visite commentée, conférence de presse sur la thématique insertion économique et citoyenne de la jeunesse en présence du Président de l’Assemblée Nationale,  déjeuner avec les députés, participation aux questions au gouvernement, échanges sur le pacte citoyen porté par la Jeune Chambre Française avec des entreprises et des députés. Lors de cette journée, Véronique LOUWAGIE et Jérôme NURY ont notamment partagé avec les membres sur le travail de député, sur son organisation et sur les travaux en cours à l’Assemblée Nationale.

 

Visite d’entreprise avec Véronique LOUWAGIE : UNIV’R AGRI à Coulmer

Le 26 octobre, les jaycees de l’Orne ont organisé la visite de l’entreprise UNIV’R AGRI à COULMER, près de GACé, dirigée par Jean-Baptiste ROLLET. Ce jeune entrepreneur âgé de 25 ans, a repris l’activité de vente et de réparation de machines agricoles l’an dernier. Durant la visite des locaux, J-B ROLLET est revenu sur son parcours : il a raconté comment il avait fait évoluer l’activité, les difficultés qu’il avait été rencontrées lors de la création de l’entreprise… L’occasion de revenir sur les dispositifs et aides qui existent. L’échange avec Véronique LOUWAGIE et les membres s’est poursuivi autour du thème national de la Jeune Chambre Economique Française (JCEF) « Insertion économique et citoyenne de la jeunesse visant leur employabilité et leur autonomie ». Le CV citoyen promu par la JCEF a été présenté : quelle que soit sa forme, l’objectif est de favoriser l’employabilité des jeunes en mettant en lumière les différentes expériences associatives dans le cadre d’une recherche d’emploi, et que les compétences développées soient reconnues par les employeurs. Jean-Baptiste ROLLET s’est dit convaincu par la démarche.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Visite d’entreprise avec Jérôme NURY : Groupe LEVERRIER à Saint-Georges Groseillers

Le 15 décembre dernier, les membres de la JCE de l’Orne, se sont rendu dans l’entreprise LEVERRIER située à côté de Flers.

Créée en 1933 par André LEVERRIER, l’entreprise était à l’origine spécialisée dans les travaux d’application de peinture. Après la reprise par ses fils en 1970, Pierre et Michel, l’évolution s’est faite autour de quatre pôles. Le bâtiment, le transport terrestre, l’industrie et la location de voitures.

Durant l’échange, Jean-Philippe LEVERRIER a expliqué à Jérôme NURY et aux membres de la JCE comment les 4 secteurs s’étaient développés. Le groupe s’est étendu grâce à la reprise et l’acquisition d’entreprises, mais aussi grâce à sa capacité à s’adapter aux marchés et aux évolutions technologiques, en ne manquant pas d’audace. Dans certains secteurs comme celui de l’industrie, une place importante est d’ailleurs accordée à la recherche et au développement. Jean-Philippe LEVERRIER a aussi insisté sur l’importance pour un dirigeant de conserver un rôle opérationnel sur le terrain.

L’échange avec Jérôme NURY s’est poursuivi autour du thème national de la Jeune Chambre Economique Française (JCEF) « Insertion économique et citoyenne de la jeunesse visant leur employabilité et leur autonomie ». Le CV citoyen promu par la JCEF a été présenté : quelle que soit sa forme, l’objectif est de favoriser l’employabilité des jeunes en mettant en lumière les différentes expériences associatives dans le cadre d’une recherche d’emploi, et que les compétences développées soient reconnues par les employeurs. J.P. LEVERRIER et J. NURY ont souligné l’intérêt de cette démarche. Afin de favoriser l’employabilité des jeunes, ils ont insisté sur la formation, et notamment sur la nécessité que les formations s’adaptent aux besoins des entreprises. Ils ont mis en avant l’apprentissage qui permet de travailler sur les savoir-être des jeunes et permet ainsi de favoriser leur adaptabilité au monde du travail.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *